Le mouvement « Droit à un toit ou droit dans le mur » [DAT] veut mobiliser autour d’actions concrètes les personnes déterminées à avancer vers une fin du sans-abrisme en Région bruxelloise, que ce soit en tant que professionnels, bénévoles ou bénéficiaires du secteur bruxellois de la lutte contre la pauvreté et des secteurs limitrophes (prévention du sans-abrisme et promotion de logements abordables), ou en tant que politiciens conscientisés, investisseurs sociaux, multipropriétaires engagés ou citoyens révoltés contre le manque de moyens mis en place pour venir à bout du sans-abrisme.


La crise du Samusocial ne serait qu’une déplorable « affaire » si elle n’avait surgi sur le fond d’un constat sur lequel La Strada vient de mettre un chiffre : depuis 2008, le nombre de personnes sans abri et mal logées a quasiment doublé à Bruxelles. Cela sonne comme un échec cinglant de la politique en la matière. Les causes de cet échec... +++